AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 When the snow strikes... [PV Rina Andhera]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wellan De Erendial

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 20
Localisation : France

MessageSujet: When the snow strikes... [PV Rina Andhera]   Mer 16 Aoû - 20:02



When the snow strikes...

Il neige. C'est une soirée d'Hiver comme les autres. En fait non. Ce n'est pas une nuit comme les autres pour Wellan. Il n'est pas chez lui. Il n'est pas dans ses appartements à attendre le lendemain. Le jeune homme est dans la capitale. Il marchait entre les rues, accompagnée d'une jeune femme. Il avait de longs cheveux roses agrémenté d'une mèche marron qui lui barrait son visage d'enfant, des yeux vairons un peu fatigués, il n'était pas très grand et avait un corps frêle, comme si le moindre coup pouvait le briser. Il était bien vêtu, suffisamment couvert pour ne pas avoir froid, c'est-à-dire une cape plutôt épaisse dont la capuche était rabattue sur sa tête ainsi que que des gants, il portait quelques ornements. Les gens semblaient le reconnaître, et chuchotaient entre eux. Il jeta un œil derrière lui. Il n'y avait plus de magasins ouverts à cette heure-ci. C'était trop tard, il aurait peut-être partir plus tôt. Enfin, sa sortie n'était pas vraiment autorisée, il avait complètement ignoré l'ordre de rester à la résidence. Pourquoi ? Il voulait aller au cimetière, car c'était aujourd'hui l'anniversaire de sa défunte mère et comme tous les ans il voulait lui rendre hommage. Par manque d'attention, il heurta quelqu'un au niveau l'épaule de manière plutôt violente pour lui. Il s'effondra dans la poudreuse, et regarda derrière lui pour voir une fille aux cheveux rouges partir en courant. La jeune femme qui accompagnait le jeune homme aux cheveux roses cria qu'elle aurait put faire attention. Wellan ne sembla pas lui en vouloir, il se releva et c'est à ce moment qu'il sentit que quelque chose manquait. La besace qu'il avait accroché à sa ceinture n'était plus là. Son regard s'agrandit. Perdre de l'argent ne le dérangeait pas, mais avec cet argent, il avait rangé une bague à laquelle il tenait beaucoup trop pour la perdre. Son regard se posa sur la foule. Des cheveux rouges, des cheveux rouges... là !
-Hey ! Revenez !
Elle eu l'air d'accélérer. Il écarta les gens, courant à travers la rue pour ne pas la perdre de vue, il n'allait certainement pas la laisser partir avec anneau. Il finit par la voir tourner dans une ruelle alors il la suivit.
-Attendez !
Il fut obligé de s'arrêter, inspirant avec difficulté. Il semblait faire ce qu'il pouvait pour ne pas se mettre à tousser, pour ne pas avoir de crises, ces crises qui le faisait tousser jusqu'à cracher du sang. Sa course lui avait fait perdre sa capuche et on voyait parfaitement son visage inquiet.
-Je n'ai rien à faire de... de cet argent ! Je veux juste... récupérer... la bague...
Trop tard, la quinte de toux se fit bien vite entendre et le liquide rouge ne tarda pas à franchir ses lèvres, tachant son gant ainsi que la neige. Foutue maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laurieh.fr/RPG/Index.html
Rina Andhera

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 06/08/2017

MessageSujet: Re: When the snow strikes... [PV Rina Andhera]   Mer 16 Aoû - 23:15



When the snow strikes

C'était la seconde fois que Rina entrait dans la capitale. La première fois remontée à un an et demi. Elle avait un objectif. Elle bouillonnait de rage. De colère. De tristesse. Elle ne désirait que vengeance à cette époque. Elle avait eu vengeance. Ils avaient payé. Mais à la fin de cette poursuite, il n'était resté qu'un sentiment de vide et de tristesse. En plus de cela, sa colère ne s'était jamais réellement estompée. Elle bouillonnait souvent dans ses rêves. Dans ses souvenirs. À chaque fois qu'elle voyait quelque chose lui rappelant la mort de Norah. Mais elle était revenue dans la capitale.

Durant une journée entière, Rina avait passé son temps à chercher un travail rémunérait à l'heure ou bien offrant le gîte tout au plus. Au mieux le couvert en plus. Mais, il semblerait que ses habits sales et sa vieille cape improvisé à partir d'un bout de tissus n'apportait pas confiance. Sûrement aurait-elle mieux trouvait si elle avait accepté de laver ses habits dans la rivière croisait en chemin. Mais le froid lui aurait rongé les os jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien.
Le soir tombant annonçait qu'elle ne trouverait plus d'endroit où proposer ses services. Et tombant en même temps que le soir la neige prouvait que la nuit serait froide. L'hiver était là, laissant peu de chance aux personnes des rues de survivre. Surtout si, de la journée, il n'avait rien avalé. La vagabonde était bien consciente qu'elle devait trouver refuge. Or, dans la capitale, c'est loin d'être l'hospitalité qu'on offre, mais un coup de botte dans les fesses pour ceux essayant de trouver logis pour la nuit. Même s'il y a échange de bon procédé. Rina, était consciente qu'il ne lui restait plus que le plan V. V comme vol. Et bien qu'elle n'appréciait que peu le vol, étant tout l'inverse de ce qu'on lui a enseigné dans le dojo, il fallait bien qu'elle survive. Et pour cela, il n'y avait ni honneur, ni fierté. Seul le lendemain comptait.
Pour voler une petite trousse d'or, Rina cherchait sa cible des yeux. Elle pouvait voir des personnes ayant une trousse d'or bien visible par-ci, par-là, mais ils semblaient également assez fort et baraqué. Des personnes dont Rina ne voulait pas se frotter. Enfin... Plus précisément, elle ne voulait pas avoir d'ennui avec. Bien qu'elle aurait aimé se mesurer à cet homme la dépassant de 20 cm, au regard froid et bien bâti pour le combat. Mais cela, elle ne pouvait ce le permettre. Ainsi, elle scrutait encore la foule de gens. Puis, ses yeux s'étaient posés sur un jeune homme. Il était mince, emmitouflé dans une cape qui semblait si confortable et douillette par ce temps. Le plus étonnant était bien la couleur de ses cheveux. Rose. Un mystérieux rose. Mais cela, la voleuse en avait que faire. Elle avait bien aperçu une besace à la ceinture de sa cible. Mais, pour s'assurer de la sûreté de son coup, il fallait savoir s'il était accompagné. Et il l'était. Mais pour le bonheur de la voleuse, ce n'était qu'une femme des plus normale qui ne risquait pas de la poursuivre, ni même de se rendre compte de la supercherie avant que Rina n'ait commencé à détaler. Ainsi, elle pouvait se considérer comme chanceuse. Elle pourrait trouver logis, et même de quoi se nourrir. N'était-ce pas merveilleux ?
Rina se dirigeait droit vers le jeune homme. Une allure soutenue et rapide, tête baissée, mais regard vers la besace. Elle percutait de plein fouet le jeune homme en même temps que sa main s'accrochait à sa besace et qu'elle la retirait de sa ceinture. Elle entendit à peine la chute du jeune homme, qu'elle était en train de courir, s'éloignant le plus rapidement possible de sa victime. Derrière elle, elle l'entendait crier. Ce n'était pas bon. Ses foulées se rallongeaient et devinrent plus puissantes. Ce serait très mauvais pour elle de se faire attraper. Elle tournait dans une ruelle pour s'échapper le plus rapidement possible. Manque de chance pour elle, cette ruelle était sans issues. Cela l'obligeait donc à faire demi-tour rapidement. En se rapprochant ses oreilles captèrent à nouveaux la voix de ce jeune homme volé.

-Je n'ai rien à faire de... de cet argent ! Je veux juste... récupérer... la bague...

Sa voix était étrangement essoufflée et cassée. S'ensuivit après cela, une quinte de toux. Savoir qu'un objet comptait pour le jeune homme lui fit avoir un sursaut de conscience. Chose très mauvaise. Elle se sentait alors obligeait de vérifier l'intérieur pour lui rendre la bague. Qui plus est, il semblait malade. Voici la raison prouvant que connaître ses victimes, était très mauvais pour les affaires.
Rina n'était pas sans cœur. Elle savait très bien que certaines choses étaient irremplaçables et que des objets portaient à eux seuls des souvenirs inestimables. Oui, elle en était tellement consciente, que lorsqu'elle aperçut la bague dans la besace, elle soupira longuement. Elle se sentait obligée de la lui rendre. Elle fit une transaction de quelques pièces, suffisant à trouver de quoi se loger et une soupe, de la besace à sa poche. Ensuite elle remit la bague du jeune homme à sa place. Elle sortit de la ruelle gênée avant de se dirigeait vers une tignasse rose. Et là, la jeune femme fut surprise. Entre se faire attraper et connaître sa victime il y a pire. Tuer une personne sans même le vouloir... Qui plus est qui semblait être un riche. C'est bien plus mauvais qu'autre chose. Sous les pieds du jeune homme, des tâches écarlate se distinguaient sur le blanc de la neige. Rina prise de panique s'enquit de l'état du volé.

-Hum... Tu vas bien ? Hum... De l'eau ! Tu veux de l'eau ?

Rina sortit sa gourde qu'elle gardait attaché à sa ceinture. Elle en avait fait le plein dans la rivière et avait déjà but plus de la moitié, mais il en restait. Elle tendit la gourde au malade, ne sachant pas vraiment comment réagir. Elle n'avait presque jamais été malade. Et personne de sa famille n'avait un jour craché du sang ainsi. Autant dire qu'elle ne savait vraiment pas quoi faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
When the snow strikes... [PV Rina Andhera]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dessin de Snow'
» Rina
» Présentation de Dark'Snow Day
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Ann Snow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sayonara Midnight :: Région Centrale :: Capitale-
Sauter vers: